Le lexique de votre courtier -
Simulation
prêt
Simulation
rachat de prêt
Simulation
assurance de prêt
Actualités
de l'immobilier

Baromètre des taux

Fixes
10 ans 1.43 1.75 1.83
15 ans 1.70 2.00 2.10
20 ans 1.97 2.25 2.35
25 ans 2.12 2.60 2.73

Le 22/07/2015, hors assurances

Demandez un renseignement

 09 81 33 79 91

Le lexique de votre courtier

Vous êtes ici : www.asfinancement.fr / Le lexique de votre courtier

Découvrez ici le lexique de votre courtier ! AS Financement vous propose ici un lexique des principaux termes que l'on retrouve fréquemment dans le vocabulaire du courtage en prêt immobilier et de la finance.


A

A.P.L


Aide Personnalisée au Logement, versée par les caisses d'allocations familiales pour alléger les remboursements d'emprunts. Elle a été créée par la loi Barre - d'Ornano du 3 janvier 1977, qui créait également les prêts d'accession à la propriété et les prêts conventionnés. Les propriétaires peuvent percevoir l'APL pour un appartement qui a été construit, acheté neuf, acheté ou amélioré avec l'aide d'un prêt aidé à l'accession à la propriété (PAP) ou d'un prêt conventionné (PC). L’APL est aussi versé aux propriétaires lorsque le logement fait l'objet d'un contrat de location-accession avec un PAP ou un PC.


Acompte


Somme versée par l'acquéreur lors de la signature de la promesse de vente. Elle représente généralement 10% ou 5% du prix global du bien immobilier. Si la vente n'est pas menée à son terme pour une cause incombant à l’acquéreur, le vendeur est en droit de récupérer cette somme sous certaines conditions.


Acte authentique de vente


Acte rédigé par un Officier Public (notaire, huissier de justice) définissant les droits et les obligations des parties contractantes afin de formaliser la vente immobilière. Un acte de vente doit être un acte authentique alors qu’une promesse de vente peut être un acte sous seing privé.


Acte de nantissement


Le nantissement est une sûreté réelle. C’est un contrat par lequel un débiteur remet un bien incorporel à son créancier pour garantir sa dette. Le nantissement désignait auparavant des sûretés assez différentes. Le gage se distingue du nantissement en ce qu’il frappe des meubles corporels quand le nantissement concerne des biens meubles incorporels. Gage et nantissement peuvent être avec ou sans dépossession.


Actes sous seing privé


Actes rédigés par les parties à l’acte ou par un tiers dès lors que celui-ci n'agit pas en tant qu'officier public (exemple : un avocat qui rédige un contrat). Au contraire des actes authentiques les actes sous seing privé ne sont soumis à aucun formalisme sauf la signature.


Adossement


Placement affecté à la garantie d’un prêt, afin de soutenir les garanties existantes ou pour garantir le terme du capital d‘un prêt in fine. Un acte dit « de nantissement » attestant la remise du placement en garantie est alors signé.


Amortissement


L'amortissement d'un prêt est la partie du capital qui est remboursée à chaque échéance périodique (en général chaque mois). Ce paiement se fait en même temps que celui des intérêts dus pour la même période. Le versement total (amortissement + intérêts) à chaque échéance est dénommé, selon sa périodicité, la mensualité, trimestrialité ou annuité.


ANIL / ADIL


Le réseau de l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement) et des ADIL (Agence Départementale pour l'Information sur le Logement) ont pour mission d'offrir aux particuliers des conseils personnalisés, complets et gratuits sur les problèmes de logement qu'ils rencontrent, qu'ils soient d'ordre juridique, financier ou fiscal. Site Internet : www.anil.org


Appel de fonds


C'est la mise à disposition de l'intégralité du capital par le prêteur au profit de l'emprunteur. En cas de vente en l’état futur d’achèvement (V.E.F.A.), le paiement du prix est échelonné suivant l’avancement des travaux, sans pouvoir dépasser un maximum légal : 35 % à l’achèvement des fondations, 70 % à la mise hors d‘eau (pose de la toiture et réalisation de l’étanchéité des terrasses), 95 % à l’achèvement et 100 % à la livraison.


Apport personnel


L’apport personnel est la part dont l'emprunteur dispose et qu'il va utiliser pour son projet immobilier. Les banques exigent généralement que l’apport permette de payer au moins les frais de notaire, la prise de garantie et les frais de dossier. Les travaux éventuels et les frais d’agence peuvent être financés par le prêt.


Assurance chômage (ou perte d’emploi)


En cas de perte d'emploi, elle compense la perte de revenu de l'assuré en prenant en charge temporairement tout ou partie des remboursements du crédit. Les garanties varient fortement d'un contrat à un autre et les conditions de prises en charge sont très strictes.


Assurance décès invalidité / incapacité


En cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive, elle prend en charge les sommes restant dues ou le remboursement des échéances (pendant la période d’incapacité ou d’invalidité permanente, totale ou partielle). Elle est obligatoire pour contracter un prêt immobilier.

B

Bail


Un contrat de bail ou un contrat de location est le contrat de louage par lequel l'une des parties (appelée bailleur) s'engage, moyennant un prix (le loyer) que l'autre partie (appelée preneur) s'oblige à payer, à procurer à celle-ci, pendant un certain temps, la jouissance d'une chose mobilière ou immobilière. Le contrat de location (c'est-à-dire la signature d'un bail) n'est donc pas restreint au seul domaine immobilier.


Besson (loi)


L'amortissement Besson est réservé aux personnes physiques qui achètent ou font construire un logement neuf destiné à la location à titre de résidence principale. Les logements meublés ou appartenant à des entreprises individuelles ne sont pas concernés. Pendant les 5 premières années de location, vous déduisez de vos revenus fonciers 8% de la valeur d'acquisition du bien (frais de notaire inclus), puis 2.5% par an pendant 4 ans. Pendant les 6 années qui suivront, vous pourrez bénéficier de la déduction de l'amortissement au taux de 2.5%. Les déficits fonciers créés (lorsque le montant des loyers perçus ne compense pas les intérêts de votre emprunt immobilier), sont déductibles de vos revenus globaux jusqu'à hauteur de 10 671 euros par an.

C

C.E.L (Compte Epargne Logement)


Le CEL peut être ouvert par toute personne physique, même mineure. En cas de détention d'un PEL, l'ouverture d'un CEL doit se faire dans le même établissement. Un titulaire ne peut posséder qu'un CEL. Il n'y a aucun frais d'ouverture ou de fermeture.


CAP (de l’anglais cap = casquette)


Taux maximal d’un prêt à taux variable ; on parle alors de prêt "capé".


Capacité d’endettement


C’est le montant maximal qu’un emprunteur peut consacrer au remboursement d’un prêt compte tenu de ses charges et de ses revenus, c’est à dire la différence entre son revenu net imposable et ses charges fixes récurrentes. Elle est souvent exprimée comme un pourcentage des revenus net et ne devrait en principe pas excéder 33%.


Carrez (loi)


La loi Carrez est une loi imposant au vendeur d'un lot de copropriété (ou d'une fraction de lot) d'en mentionner la superficie privative dans tous les documents relatifs à la vente. Elle ne s'applique pas dans le cas de l'achat sur plan, ni à l'achat de terrains à bâtir.


Caution


La caution fait partie des garanties possibles. Pour garantir sa créance, la banque peut accepter qu’une personne ou qu’une société spécialisée se porte caution. Ce type de garantie est généralement moins coûteux que la prise d’hypothèque.


Caution crédit logement


Crédit Logement est un établissement de crédit spécialisé dans la garantie (caution) de prêts immobiliers à particuliers distribués par les banques. La garantie proposée est une alternative à la prise d'hypothèque lors de l'octroi d'un prêt immobilier par une banque. La garantie de Crédit Logement repose sur la participation de chaque emprunteur à un fonds mutuel de garantie qui permet à ce dernier de récupérer, en fin de prêt, une grande partie des frais de garantie qu'il a payés à l'origine. Voir fiche « Garantie ».


Caution solidaire


La caution solidaire d'un particulier est l'un des deux types de caution pouvant être acceptée en garantie d’un crédit par certains prêteurs. La personne qui se porte caution s’engage à payer à la place de la personne qui est cautionnée, en cas de défaillance dans le remboursement des échéances de cette dernière.


Co-emprunteur


Un contrat de prêt peut être signé par un emprunteur unique ou par un emprunteur et un co-emprunteur. Le co-emprunteur signe le contrat de prêt avec l'emprunteur. Il est, à ce titre, tenu de respecter solidairement les obligations du contrat de prêt. Il s'agit généralement du conjoint ou du concubin de l'emprunteur.


Compromis de vente


Un compromis de vente est un type de contrat dans le domaine immobilier. La signature d’un compromis de vente est un engagement ferme et définitif d'acheter et de vendre un bien immobilier à un prix convenu, sous réserve notamment que l'acquéreur obtienne son prêt. Le transfert de propriété intervient après la signature définitive chez le notaire, c'est-à-dire trois mois environ après le compromis de vente d'une manière générale.


Conditions suspensives


Clause insérée dans la promesse de vente et dont la réalisation est obligatoire pour pouvoir signer l'acte de vente. En général, il s’agit de l'obtention d'un emprunt bancaire par l'acheteur. Si la banque refuse le crédit à l'acheteur, il pourra se rétracter et le contrat sera nul.


Contrat de réservation


Contrat préliminaire signé entre l’acquéreur et le promoteur lors d’une vente en l’état futur d’achèvement ou d‘un immeuble à construire.


Contrat d’assurance groupe


Une assurance groupe est régie par un contrat de groupe que la banque négocie avec une compagnie d'assurances pour ses clients. Ces contrats de groupe assurent actuellement plus de 90% des emprunteurs immobiliers en France.


Coût du crédit


Le coût du crédit est égal à la somme des intérêts et des frais annexes (assurances, frais de dossier…). Ce sont tous les coûts qui entrent dans le calcul du T.E.G.


Crédit d’impôt


Disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur leur résidence principale. Si ce crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, l‘excédent est remboursé au ménage, comme c’est le cas notamment des ménages ne payant pas d’impôt.

D

Délégation d’assurances


Couverture d’assurance de prêt par un contrat individuel, en opposition à un contrat groupe. Le contrat individuel tiendra compte du risque qui vous est propre et la tarification s’adaptera en conséquence.


Différé d’amortissement


Possibilité en début de crédit, de ne payer que les intérêts, sans rembourser le capital, et ce afin d’alléger temporairement les échéances.


Différé total


Possibilité en début de crédit, de ne rien payer au prêteur (ni intérêt, ni capital). Ce système a un coût : les intérêts reportés produisent eux-mêmes des intérêts.


Droit de mutation


Montant à verser à l‘administration fiscale par une personne qui reçoit un bien par donation, succession ou à titre onéreux.


Droit de préemption


Droit d'achat prioritaire permettant à une personne privée ou à une Administration publique de se porter acquéreur d'un bien immobilier avant tout autre acquéreur en cas de mise en vente de celui-ci.

E

Eco-Prêt


L'Eco-prêt permet aux particuliers de souscrire un prêt à taux zéro pour financer des travaux permettant d'améliorer l'efficacité énergétique de leur résidence principale, pour un montant pouvant aller jusqu'à 30 000 euros (travaux d'isolation, de chauffage, etc.) sur une durée de 10 ans.


Euribor


L'Euribor est, avec l'Eonia, l'un des deux principaux taux de référence du marché monétaire de la zone euro. Son nom est formé à partir de la contraction des mots anglais Euro interbank offered rate, soit en français : taux interbancaire offert en euro (Tibeur). L'Euribor 3 mois sert de base au deuxième plus grand marché de taux d'intérêt de la zone euro, où se traitent des maturités pouvant aller jusqu'à 50 ans, le marché des swaps. Il sert en général d'indice de référence pour les prêts à taux variable.

F

Frais de mainlevée


Frais engendrés par la vente d’un bien visé par un hypothèque. Cet acte s’effectue auprès du conservateur des hypothèques.

G

Aucun terme disponible sous la lettre G

H

Hypothèque


C’est une sûreté réelle que le prêteur prend sur le bien pour lequel il a avancé les fonds. En cas de défaillance du débiteur de la dette garantie, l'hypothèque est réalisée : le bien est saisi puis vendu par voie judiciaire.

I

I.P.T. (Invalidité Permanente et Totale)


Invalidité physique ou mentale constatée avant l'âge de 65 ans mettant l'assuré dans l'incapacité définitive d'exercer toute activité rémunératrice (assimilable à la 2ème catégorie de la sécurité sociale).


I.R.A. (Indemnités de remboursement anticipé)


En cas de remboursement du prêt immobilier de manière anticipée, la banque peut exiger le paiement de pénalités ou indemnités de remboursement anticipé ; la loi a cependant encadré cette pratique de manière stricte.


I.T.T. (Incapacité Temporaire totale de Travail)


Incapacité médicalement reconnue mettant l'assuré dans l'impossibilité complète et continue, par la suite de maladie ou d'accident, de se livrer à toute activité professionnelle lui rapportant gain ou profit.


Indivision


L'indivision est un concept juridique lié à la notion de propriété. Un bien est dit indivis lorsqu'il appartient à un ensemble de personnes, sans que l'on puisse le répartir en lots entre elles, ni qu'elles puissent en vendre leurs parts sans l'accord des autres. Une autre définition est aussi possible : l'indivision est le concours de plusieurs droits de même nature sur un même bien sans qu'il n'y ait division matérielle des parts.


Intérêts


Les intérêts rémunèrent le prêt d’argent. Les intérêts sont calculés chaque mois en multipliant le taux mensuel de l’emprunt par le montant de capital restant à rembourser.


Intérêts intercalaires


Les intérêts intercalaires sont des intérêts que l’emprunteur doit payer entre le moment où la banque débloque les fonds et celui où l’emprunteur commence réellement à rembourser son prêt.

J

Aucun terme disponible sous la lettre J

K

Aucun terme disponible sous la lettre K

L

Aucun terme disponible sous la lettre L

M

Mainlevée


Acte juridique par lequel le créancier atteste que le débiteur a complètement remboursé son prêt. Cette procédure, qui occasionne des frais de mainlevée, met donc fin aux effets de l’hypothèque ou du privilège de prêteur de deniers.


Maître d’ouvrage


Le maître d’ouvrage est le donneur d’ordre au profit de qui l’ouvrage est réalisé, c’est lui qui définit l'objectif du projet, son calendrier et le budget consacré à ce projet.


Maître d’œuvre


Le maître d’œuvre est l'entité retenue par le maître d'ouvrage pour réaliser l'ouvrage, dans les conditions de délais, de qualité et de coût fixées par ce dernier conformément à un contrat.


Mandat


Il confère à de multiples professionnels la mise en vente du bien immobilier. Le mandat encadre l'activité de l’agent immobilier et prévoit à l'avance sa rémunération. Il existe deux types de mandat, le mandat simple et le mandat exclusif.

N

Nantissement


Contrat par lequel un débiteur remet une chose, autre qu’un bien immobilier, à son créancier pour garantir la dette.


Neiertz (loi)


Dans le cadre du surendettement des familles, la loi Neiertz regroupe 3 objectifs : développer la prévention du surendettement, organiser une procédure de règlement des problèmes liés au surendettement des familles et responsabiliser davantage les prêteurs et les emprunteurs (cette loi s'applique uniquement pour les personnes physiques).


Nue-propriété


Droit réel principal, démembrement du droit de propriété, qui donne à son titulaire le droit de disposer de la chose, mais ne lui confère ni l’usage, ni la jouissance, lesquels sont les prérogatives de l’usufruitier sur cette même chose.

O

O.A.T (Obligation Assimilable du Trésor)


Emprunt d'Etat français émis pour une durée de 7 à 30 ans. Le taux d'intérêt des OAT est utilisé comme référence pour calculer le taux de votre crédit à taux fixe : un taux fixe pourra être décrit comme taux OAT + 1,20% par exemple.


Offre de prêt


Document présentant les caractéristiques du financement qui est proposé au client (taux, durée, ...). Le client et les cautions doivent retourner l'offre après un délai légal de 10 jours minimum à compter de sa date de réception, sans omettre d'y joindre l'enveloppe affranchie de réception.

P

P.A.S (Prêt à l’accession sociale)


Prêt Conventionné destiné à la résidence principale (acquisition ou amélioration) et accordé en fonction des ressources, de la situation familiale, des caractéristiques du bien.


P.O.S (Plan d’occupation des sols)


Document d'urbanisme qui s'emploie à fixer les règles générales et les servitudes d'utilisation des sols d'une commune, permettant d'organiser et de prévoir son développement. En tant qu‘acquéreur, il vous donne le moyen de savoir si un terrain est constructible ou non et il indique la destination future de chaque parcelle du territoire communal. Il est élaboré à l‘initiative des communes mais la loi ne les oblige pas à se doter d‘un tel document.


P.P.D (Privilège de Prêteur de Deniers)


Garantie portant uniquement sur un logement existant, prise au profit du prêteur. Proche de l'hypothèque, le P.P.D. entraîne des frais moins élevés que celle-ci puisqu'il n'est pas assujetti à la taxe à la publicité foncière. En cas de problème financier, son fonctionnement sera identique à celui de l'hypothèque (saisie et vente du bien par voie judiciaire).


Pénalité de remboursement anticipé


Pénalité que peut exiger un établissement de crédit en cas de remboursement anticipé d'un crédit. En cas de remboursement anticipé d'un crédit à la consommation, les pénalités sont interdites. En cas de remboursement anticipé d'un crédit immobilier, les pénalités sont limitées à un semestre d'intérêts sur le montant remboursé par anticipation, sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû avant remboursement.


Périssol (loi)


La loi Périssol est la première d'une série de lois (chronologiquement : Périssol, Besson, Robien) permettant de financer une partie d'un investissement locatif par des déductions fiscales. Dans le cas de la loi Périssol, le dispositif ne s'applique qu'aux logements neufs.


Permis de construire


Le permis de construire est une autorisation administrative qui constate qu'un projet de construction est conforme aux règles d'urbanisme locales (Plan Local d'Urbanisme, règlement de lotissement approuvé...), aux règles d'urbanisme nationales, aux règles relatives à la sécurité, la salubrité, l'alignement, la protection des monuments historiques et des sites naturels...


Prêt à taux fixe


Le taux du crédit immobilier demeure le même pendant toute la durée de l’emprunt.


Prêt à taux variable (ou révisable)


Le taux du crédit évolue au cours de la période de remboursement en fonction d'un taux de référence, tel l'Euribor (évolution à la hausse comme à la baisse).


Prêt à taux zéro


Voir fiche technique « Prêt à taux zéro ».


Prêt in fine


Par opposition au prêt amortissable, il s'agit d'un prêt dont l’emprunteur ne rembourse, pendant sa durée, que les intérêts et l’assurance. Le capital n'est pas amorti mais est remboursé en une seule fois, à l'échéance.


Prêt modulable


Permet à l'emprunteur, pendant toute la durée du prêt, d’augmenter ou diminuer le montant des mensualités en fonction de l'évolution de sa situation.


Prêt Paris Logement


Voir fiche technique « Prêt à Taux Zéro ».


Prêt relais


Il s'agit d'un prêt intermédiaire destiné à financer l'acquisition d'un bien immobilier avant même d'avoir réussi à vendre son bien actuel. Le prêt relais est accordé sur une durée de deux ans maximum. Voir fiche technique «Prêt Relais».


Promesse de vente


Avant contrat de vente signé par le vendeur (le promettant) et l’acquéreur (le bénéficiaire) d’un bien immobilier et établi soit sous seing-privé, soit devant notaire. Il y a deux types de promesse de vente : la promesse de vente unilatérale qui n’engage que le vendeur pendant une période de temps donnée et la promesse de vente bilatérale (ou synallagmatique) ou compromis de vente qui engage les deux parties.

Q

Quotité d’assurances


Répartition de la couverture de l'assurance crédit entre les co-emprunteurs sur un même prêt.

R

Résidence principale


L'administration fiscale entend comme habitation ou résidence principale, d'une façon générale, le logement où les contribuables résident habituellement et effectivement avec leur famille et où se situe le centre de leurs intérêts professionnels et matériels. Cette définition exclut donc toute pluralité d'habitations principales.


Résidence secondaire


Logement occupé moins de 8 mois par an.

S

SCI (Société Civile Immobilière)


La société civile immobilière a pour objet la propriété et l'administration des biens immobiliers qui lui sont apportés ou qu'elle achète. Elle doit avoir un objet civil ce qui implique que la location en meublé est exclue. Elle ne peut avoir pour objet d'acheter pour revendre car elle deviendrait une société commerciale soumise à l'impôt sur les sociétés. Il ne lui est cependant pas interdit de vendre un immeuble dès lors que cette opération est exceptionnelle.


SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)


Les SCPI permettent aux investisseurs immobiliers de prendre position sur un marché où les risques sont minimisés grâce à la mutualisation et en étant dégagés de tout souci de gestion. En effet, ils achètent non plus un bien immobilier en direct mais des parts d’une société ayant pour mission d’acquérir des biens immobiliers, de les gérer et de reverser un rendement aux souscripteurs.


Scrivener (loi)


Elle a pour but d'informer et de protéger l'emprunteur dans le domaine immobilier en établissant des règles que les établissements financiers doivent respecter. Son objectif principal est de lutter contre le surendettement des personnes physiques. Elle prévoit un délai de 11 jours de réflexion à la réception de l’offre de prêt.


Surendettement


Il y a surendettement lorsque les dettes d’un ménage sont supérieures à sa capacité de remboursement. En cas de surendettement et à défaut d’accord avec les créanciers, il existe une commission de surendettement des particuliers (une par département) qui peut suspendre toutes les poursuites contre le surendetté et sera chargée de mettre en place un règlement à l'amiable. En cas d’échec, vous pouvez vous adresser au Tribunal d’Instance.

T

Taux capé


Le taux capé est un taux révisable mis en place par les banques pour sécuriser leurs clients en cas de trop forte hausse des taux. Le taux du prêt est révisé périodiquement mais il ne peut dépasser un plafond (appelé cap) défini lors de la signature du contrat.


Taux fixe


Taux déterminé à l'origine du contrat et valable pour toute la durée du prêt.


Taux nominal


Taux utilisé pour calculer les intérêts d'un crédit. Ce taux ne comprend pas les frais de dossier, les frais d'assurance et les frais liés à la prise éventuelle d'une garantie.


Taux variable (ou révisable)


Non fixé à la souscription du crédit, un taux variable évolue au cours de la période de remboursement en fonction d'un taux de référence, tel l'Euribor (évolution à la hausse comme à la baisse).


TEG (Taux Effectif Global)


Le TEG est l'indicateur du coût global du prêt. Il se calcule à partir du taux nominal et prend en compte tous les frais payables par le client (frais de dossier, frais de garantie, frais d’assurance…). Il doit toujours être inférieur au taux d’usure légal.

U

Usufruit


L'usufruit est le droit de se servir d'un bien (habiter une maison, utiliser du mobilier...) ou d'en percevoir les revenus (par exemple encaisser des loyers, des intérêts ou des dividendes), sans pouvoir s'en dessaisir. L'usufruit est l'association de deux droits démembrés du droit de propriété : l'usus et le fructus. Il diffère de la propriété en ce qu'il ne donne pas le droit de détruire ou d'aliéner la chose. De plus, l'usufruit a nécessairement une durée, alors que le droit de propriété est imprescriptible.

V

Valeur locative


Il s’agit du prix de location que le propriétaire d'un bien immobilier peut obtenir sur le marché et prenant en compte les loyers qui y sont déjà pratiqués.


VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement)


La VEFA est l’un des contrats les plus utilisés dans le domaine de la construction en milieu urbain. Dès la signature du contrat et avant l'achèvement des travaux, l'acquéreur devient propriétaire du sol et des constructions existantes. Puis au fur et à mesure de la construction il devient propriétaire des nouveaux éléments livrés.


Viager


La vente en viager consiste à vendre un bien avec ou sans la jouissance en se constituant une rente, en contre partie du versement d'une rente viagère pendant la durée de vie du ou des vendeurs. Le vendeur est appelé le crédirentier et l'acquéreur le débirentier. Le versement au crédirentier d'une partie de la valeur immobilière appelée "bouquet" est généralement pratiqué.


Vice caché


Défaut qui rend la chose (meuble ou immeuble) inutilisable et dont doit répondre le vendeur.

W

Aucun terme disponible sous la lettre W

X

Aucun terme disponible sous la lettre X

Y

Aucun terme disponible sous la lettre Y

Z

Aucun terme disponible sous la lettre Z

Haut de page